PRESENTATION DU BEN 0114

L’analyse globale de la situation a révélé que l’atteinte des OMD à l’échéance de 2015 est mise à mal du fait de la mal gouvernance au niveau communal au Bénin. Cette mal-gouvernance au niveau communal résulte d’une part du manque de transparence dans la gestion de ce processus par les autorités locales et d’autre part de la faible participation des populations à toutes les étapes du processus de développement local. Ce constat a conduit les communes, Social Watch Bénin et Plan Bénin à élaborer une initiative dénommée « Action Pilote pour l’Amélioration de la Gouvernance Locale et de la Participation Citoyenne dans le Développement Local » qu’ils ont soumise à l’Union européenne. En abrégé, il est appelé Projet OMD ou BEN0114.

L’équipe de projet est composée :

  • d’un Coordonateur de Projet recruté par Plan Bénin (Pascal LAHAMI)
  • d’un Assistant Technique en Participation Citoyenne recruté par Social Watch Bénin (Bonaventure KITI)
  • Assistante Technique Gouvernance Locale recruté par Plan Bénin (Vénéranda PADONOU)
  • Assistant Administratif et Financier recruté par Social Watch Bénin (Odilon Marly SONON)
  • Trois (03) Animateur (trice) s recrutés par Social Watch Bénin (M’Po IFONTI M’PO pour la commune de Boukombé, Georgette LOKOSSOU pour la commune de Klouékanmé et Parfait HANKAN pour la commune de Zagnanado)
  • Six (06) Points Focaux (2 par commune)

Objectif spécifique du projet

Améliorer la participation citoyenne à la gestion du développement local et augmenter la transparence de cette gestion par les autorités locales des communes de Boukoumbé, Klouékanmè et Zagnanado.

Objectifs globaux du projet

1- Contribuer à la réduction de la mal gouvernance en vue de faciliter l’atteinte des OMD à travers l’approche communale.

2- Contribuer à la réalisation des programmes d’accélération de l’atteinte des OMD du consortium des ONG internationales au Bénin.

Axes d’intervention

Les différents axes d’intervention du BEN 0114 sont :

– Gouvernance locale

– Participation Citoyenne

– Participation des enfants

– Capitalisation

Résultats attendus

R1 : Les agents communaux (élus locaux et agents de la Mairie) appliquent la gestion axée sur les résultats.

R2 : La société civile dans les 3 Communes est organisée et capacitée pour s’engager dans la bonne gouvernance du développement local.

R3 : La participation des communautés à l’opérationnalisation et au suivi de la mise en œuvre des PDC est effective.

R4 : La reddition de comptes faite par les autorités locales aux populations est améliorée.

R5 : Préparation pour généralisation à d’autres communes.

Principales activités du projet

Les principales activités du projet sont :

A1.1 Procéder à un diagnostic des besoins de la commune en ressources humaines qualifiées pour l’application de la gestion axée sur les résultats.

A1.2 Mettre en place un paquet d’appuis de proximité pour répondre aux besoins identifiés par le diagnostic

A1.3 Coacher la commune pour la conduite des processus de recrutement de personnel qualifié.

A2.1 Sensibiliser la SC au niveau communautaire (groupes de femmes, d’hommes et d’enfants) sur les droits à la reddition de comptes en tant que citoyens.

A2.2 Créer 188 CPC au niveau communal et infra-communal (1 dans la commune de Boukombé, 21 Arrondissements et 166 Communautés/Villages).

A2.3 Dynamiser les 188 CPC nouvellement créées et les 2 CPC communales existantes.

A2.4 Former les CPC pour le plaidoyer participatif, en lecture et compréhension de budget communal.

A2.5 Créer ou redynamiser des clubs d’enfants et les former sur les droits des enfants et le plaidoyer.

A2.6 Créer 3 Conseils Consultatif Communaux d’Enfants (CCCE) et les former sur les droits des enfants et le plaidoyer.

A3.1 Réaliser des Evaluations Citoyennes et des Audits Sociaux des investissements.

A3.2 Appuyer les CPC à tous les niveaux pour informer les populations sur le compte rendu par les autorités communales.

A3.3 Accompagner les CPC dans le suivi participatif du budget.

A3.4 Soutenir la création et l’animation d’un cadre d’échange entre les élus locaux et les CCCE.

A4.1 Sensibiliser les conseils communaux pour l’acceptation du budget participatif comme outil du développement local.

A4.2 Former les conseils communaux sur l’élaboration du budget participatif.

A4.3 Organiser des séances trimestrielles des cadres de concertation entre l’administration communale, les services déconcentrés de l’Etat et les OSC.

A4.4 Organiser des réunions des conseils d’arrondissement et des conseils de village/quartier sur la gestion du développement local.

A4.5 Appuyer les communes à élaborer/actualiser et implémenter leurs plans de communication.

A4.6 Elaborer une base communale de données informatisées dans chacune des 3 communes.

A5.1 Définir le mécanisme de gestion des connaissances du projet.

A5.2 Produire et partager les informations sur le projet.

A5.3 Partager les bonnes pratiques avec les autres communes, PTF et OSC à travers les cadres de concertation aux différents niveaux.

Durée et couverture géographique du projet

D’un montant de 550 000 000 FCFA, le projet a une durée de 42 mois et s’applique dans les secteurs de l’Eau et de l’assainissement, l’Education, de la santé et enfin de l’état civil fortement demandé par les populations lors du lancement du projet dans les communes de Boukombé, Klouékanmé et Zagnanado. Il est cofinancé par l’Union Européenne et Plan Belgique respectivement à hauteur de 75% et 25%.

Agenda

Vidéo