Objectifs

Le programme a pour objectif global de « contribuer au renforcement d’une culture d’implication des citoyens dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques qui prennent en compte les besoins des plus pauvres et l’équité genre au niveau local ».
Cet objectif se décline en trois (3) objectifs spécifiques que sont:

  1. Renforcer les capacités des organisations de la société civile pour leur participation aux politiques publiques et pour la prise en compte de l’équité genre au niveau local
  2. Œuvrer à l’amélioration de l’offre et de la demande de reddition des comptes sur la gestion des affaires publiques concernant surtout les femmes, les jeunes, les enfants, les agriculteurs et autres couches marginalisées au niveau local.
  3. Capitaliser et pérenniser les acquis de la participation citoyenne aux politiques publiques locales.
 

Résultats attendus

  • Résultats de l’objectif spécifique 1 :

1.1 Des organisations de la société civile sont mobilisées pour l’animation des CPC dans les communes ciblées ;
1.2 Les CPC sont outillées et s’engagent dans la participation citoyenne à la gestion des affaires publiques locales ;
1.3 Les OSC des CPC sont formées sur les politiques, stratégies et plans dans les secteurs prioritaires et le genre ;
1.4 Des OSC font l’analyse et le suivi des indicateurs de performance dans les secteurs prioritaires et du respect du genre dans les projets locaux.

  • Résultats de l’objectif spécifique 2 :

2.1 La capacité des autorités locales de rendre compte ainsi que la capacité des OSC (des femmes, jeunes, enfants, agriculteurs, couches marginalisées) à demander des comptes (reddition de comptes) sur les politiques se sont améliorées ;
2.2 Les capacités des CPC en matière de suivi d’impact local participatif (SILP) sensible au genre sont renforcées ;
2.3 Un système d’information et de communication pour la transparence et la participation de tous dans la gestion des affaires publiques est mis en œuvre.

  • Résultats de l’objectif spécifique 3 :

3.1 La capitalisation des actions et stratégies des deux structures (SW & ALCRER) est faite pour le transfert du savoir et le développement des partenariats.

 

Principales activités
Les principales activités menées :

  • Faire la collecte des documents de politiques, stratégies et plans sectoriels
  • Produire et éditer des recueils de synthèses des documents de politiques, stratégies et plans sectoriels
  • Former les CPC sur les politiques, stratégies et plans sectoriels
  • Former les élus et les populations sur le Budget participatif
  • Compiler et analyser les rapports de suivi d’impact des CPC
  • Élaborer des contributions des OSC aux revues sectorielles
  • Faire l’évaluation communautaire dans un des secteurs prioritaires par an
  • Faire le traçage des dépenses publiques dans un des secteurs prioritaires par an
  • Élaborer des rapports de Suivi d’impact local participatif avec des propositions de mesures aux dysfonctionnements et déficits constatés tant lors des évaluations communautaires que du traçage
  • Editer un rapport annuel de suivi d’impact local participatif dans les secteurs ciblés
  • Élaborer et mettre en œuvre un système de suivi-évaluation interne des activités du programme
  • Élaborer un rapport de capitalisation de la participation citoyenne au dialogue sur les politiques sectorielles
  • Appuyer le renforcement des capacités techniques, programmatiques des Gestionnaires du programme

Durée et Couverture Géographique
La durée du projet est de quatre (4) ans. La date de démarrage Novembre 2012 et la date de fin est prévue pour : Novembre 2016.
Le projet couvre les 49 Communes de l’Atlantique, Mono-Couffo, Zou-Collines, Ouémé-Plateau.

Partenaire Financier
L’Ambassade des Pays-Bas est le partenaire de ce projet En partenariat avec ALCRER

Agenda

Vidéo