Brève présentation du programme

Créé depuis 2005, Social Watch Benin est un réseau regroupant 109 organisations de la société civile réparties sur toute l’étendue du territoire national. L’objectif visé par le réseau est  de promouvoir la participation à l’élaboration ainsi qu’au suivi-évaluation des politiques et programmes de développement social définis tant au niveau national que local. Ces politiques entrent dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) à travers la Stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté (SCRP). Dans ces actions de veille citoyenne, SWB a piloté plusieurs projets financés par divers partenaires comme l’Union Européenne, le PNUD ; la Coopération Allemande (GIZ), la Coopération Suisse, etc. Son partenariat avec la Coopération Suisse au Bénin a commencé en 2008 sur le programme Appui Suisse au Secteur de la Gouvernance Locale (ASGoL) a permis de contribuer à la concertation et à la négociation entre les citoyens, la société civile, les opérateurs économiques et les pouvoirs publics locaux afin d’améliorer la délivrance de services publics dans les sept communes ordinaires du Borgou. De même, la mise en place dans les 14 communes du Borgou et de l’Alibori, des Cellules de Participation Citoyenne (CPC) représentent le principal mécanisme de veille citoyenne et d’interpellation des élus locaux. Mais les dernières évolutions constatées dans le contexte national marqué par les crises de gouvernance à tous les niveaux, la non-impunité de la corruption et le manque de rigueur qui caractérise les efforts de reddition de compte, imposent des défis permettant d’asseoir le partenariat multi-acteur au niveau local pour faire face aux deux principaux enjeux de la décentralisation à savoir la promotion de la démocratie à la base et le développement local. Relever ces défis passe nécessairement par le renforcement des efforts actuels par des initiatives concrètes en matière de redevabilité ou d’obligation de rendre des comptes. C’est dans cette optique que la Coopération suisse au Bénin a mis en place le Programme Appui Suisse au Renforcement de la Redevabilité (AS2R) dont les trois (03) principaux acteurs que sont Social Watch Bénin, la Maison de la Société Civile et la Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FeRCAB) interviennent simultanément pour faciliter l’accès des citoyens aux informations notamment sur les dossiers de transparence et de corruption des actes posés par diverses catégories d’acteurs au niveau local et national mais aussi sur la problématique de la gouvernance économique à travers le suivi des transferts des ressources aux communes, la passation des marchés publics, l’efficacité des dépenses, etc. Les actions de la Redevabilité doivent être menées pour dénoncer et réduire ces dysfonctionnements dans les communes et contribuer à l’atteinte des objectifs de la décentralisation.

Objectif global

Le programme a pour objectif global de « contribuer au renforcement de l’ancrage politique de la démocratie à travers le respect et l’expression de la citoyenneté favorisant l’accès des populations à de meilleurs services socio-économiques».

Outcomes

Quatre (04) principaux effets sont attendus à la fin du programme et se présentent comme suit :

1.      Les responsables publics et les acteurs de la société civile appliquent les mesures de redevabilité et de lutte contre la corruption et celles-ci améliorent les services socioéconomiques délivrés aux populations ;

2.      La réalisation et la diffusion d’émissions utiles et de qualité sur la redevabilité, par les médias, notamment les radios de proximité, induisent des changements de comportement des responsables publics, des acteurs de la société civile et des citoyens ;

3.      Les citoyens connaissent et exercent leurs droits et devoirs en matière de redevabilité grâce aux mécanismes d’éducation civique mis en place aux niveaux local et national ;

4.      Les parties prenantes du programme (Social Watch Bénin, FERCAB, Maison de la Société Civile) sont renforcées en matière de redevabilité et d’éducation civique et les axes de la 2ème phase du programme sont connus.

 

Outputs (résultats attendus)

Les résultats attendus au terme des interventions de la première phase du programme sont présentés ci-dessous par outcome.

·         Outcome 1

1.1     Les principes de transparence et de lutte contre la corruption sont mis en place par les ministères sectoriels en charge des services sociaux de base ;

1.2     Contrôle citoyen accru sur le contrôle des ressources du FADEC ;

1.3     Des recommandations issues des processus de participation citoyenne sont intégrées au niveau local des dans les planifications communales ;

1.4     Augmentation du nombre de cas de malversation dénoncés ;

1.5     Bonne gestion du réseau Social Watch Bénin qui apporte des soutiens adéquats à ses membres.

 

·         Outcome 2

2.1    Les connaissances par les journalistes et les responsables des radios de proximité sont acquise sur les concepts de la redevabilité et d’éducation civique ;

2.2    Des émissions utiles et pertinentes sur la redevabilité et l’éducation civique sont produites et diffusées ;

2.3    Des événements importants de la gestion des affaires publiques au niveau local et national sont retransmis par les radios communautaires ;

2.4    Des émissions interactives suite aux connaissances acquises sur les concepts de redevabilité et d’éducation civique sont produites ;

2.5    Bonnes gestion de la FERCAB qui apporte des soutiens adéquats à ses membres.

·         Outcome 3

3.1   Les connaissances sur la redevabilité et l’éducation civique sont acquises et mises en application par les jeunes filles et garçon ;

3.2    Des femmes et des groupes marginalisés participent au débats publics aux niveaux national et local ;

3.3    Professionnalisation d’organisations de la société civile sur l’éducation civique et redevabilité au profit des jeunes ;

3.4    Bonne gestion de la Maison de la Société Civile qui apporte des soutiens adéquats à ses membres.

·         Outcome 4

4.1    Compétences suffisantes acquises et mise en œuvre en matière de redevabilité par les organisations parties prenantes du programme ;

4.2    Une valeur ajoutée à l’environnement de la redevabilité est apportées par les actions innovantes testées ;

4.3    Suivi et Capitalisation et diffusion des principaux enseignements du programme ;

4.4    Principaux axes d’intervention de la  phase 2 du programme sont identifiés.

 

Les principaux acteurs du Programme

Dans la mise en œuvre du programme Appui Suisse au Renforcement de la Redevabilité (AS2R), trois (03) structures partenaires ont été retenues par la Coopération Suisse à travers leurs plans stratégiques.

Il s’agit de :

-          Social Watch Bénin (SWB) chargé de la problématique de la gouvernance économique à travers le suivi des transferts des ressources aux communes, la passation des marchés publics, l’efficacité des dépenses etc.;

-          la Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FERCAB) à travers ses radios locales contribueront à la création et à l’animation d’espaces d’expression et de pression en matière de redevabilité ;

-          et la Maison de la Société Civile (MdSC), principal centre de ressources pour le renforcement des capacités des OSC au niveau local en termes de professionnalisation sur des thèmes spécifiques (Education, Eau, Foncier, Gouvernance etc.).

Ces trois (03) opérateurs ne devant aucunement évoluer de façon solitaire mais en synergie pour une efficacité dans l’atteinte des résultats.

Durée et Couverture Géographique

Le programme a une durée de douze (12) ans répartis en trois (03) phases de quatre (04) ans. Le programme est mis en œuvre sur le plan national avec une spécificité dans les quatorze (14) communes du Borgou et de l’Alibori.

PARTENAIRES DE MISE EN ŒUVRE

Coopération Suisse (1.200.000.000 FCFA pour une période de 04 ans).

 

Agenda

Vidéo