Dans le but de faciliter l’utilisation du SIGMAP aux acteurs des services des passations des marchés publics dans les ministères et communes à statut particulier du Bénin et de capitaliser les résultats de la formation initiée à leur intention, Social Watch Bénin a organisé au profit des acteurs desdits ministères et communes en août 2017 des missions de suivi rapproché. De ces missions, il ressort l’enregistrement de progrès significatifs.

Tenues pour la plupart en Août 2017, les missions de suivi visaient à apprécier le niveau d’utilisation du SIGMAP dans les institutions dont les acteurs ont bénéficié de la formation de Ouidah et  de recueillir les difficultés et dysfonctionnements auxquels les acteurs sont confrontés en vue de faire auprès de la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics (DNCMP) et de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) un plaidoyer pour un renforcement et une amélioration au quotidien du SIGMAP.

Faites d’échanges avec les bénéficiaires de la formation, les missions de suivi ont, en situation réelle d’application pour chaque acteur,  permis de se rendre compte que les bénéficiaires se sont appropriés le SIGMaP et le portail web des marchés publics.

En effet, la formation a permis à certains acteurs d’expérimenter par eux-mêmes les différents paramètres, de passer les avis directement sur l’outil et de commencer les publications, même s’ils ne vont pas souvent à terme. Pour M. Martial HANGNOU du Ministère des Infrastructures et des Transports, sa participation à la formation de Ouidah a contribué à l’amélioration  de l’efficacité dans le processus de gestion des marchés publics de notre Ministère. « …Nous avons constaté désormais la facilité dans l’exploitation du système ; la rapidité, la célérité, l’efficacité dans le processus de gestion des marchés publics de notre Ministère. » déclare-t-il.

De son côté M. LAFIA Philippe, Chef du Secrétariat PRMP de la Mairie de Parakou affirme : «  Avant la formation de Ouidah sur le SIGMAP, nous n’étions même pas capables d’ouvrir  chacun notre page SIGMAP. Ainsi, la Mairie de Parakou, a difficilement publié son Plan de Passation des Marchés (PPM) de 2017. Et ceci avec des insuffisances. Mais après la formation, nous sommes en mesure et faisons tout ce que les services d’une Autorité Contractante peuvent faire avec et sur le SIGMAP. Nous pouvons actualiser si besoin est, notre PPM sous le contrôle de la DNCMP ».

Du plomb dans l’aile…..

Si à l’unanimité, les acteurs des services des passations des marchés publics formés reconnaissent l’utilité de la formation reçue et exposent aisément les progrès enregistrés dans l’utilisation de l’outil, ils ne manquent pas d’évoquer des difficultés qui plombent leur engouement. Au nombre de celles-ci, ils évoquent tous, le défaut  de connexion, l’insuffisance de matériels de travail et de personnel.

Outre ces difficultés, des soucis techniques sont selon les acteurs à la base de la non régularité des publications sur le SIGMaP comme le souligne Philippe LAFIA : « L’outil ne nous donne plus la main pour travailler dans la sous rubrique ‘’attribution des marchés’’. Ceci fait que depuis un bon moment, bien que la Mairie de Parakou ait publié tous les avis d’appels d’offres sur le portail web des marchés publics, elle n’a pas pu publier tous les ‘’avis d’attribution provisoire’’. Aussi, un autre constat de dysfonctionnement du SIGMAP  concerne la rubrique ‘’Marchés’’ qui ne nous donne plus la main de continuer à renseigner les autres étapes de la procédure de passation »  appuyé par ses collègues Syl-Marial BEHANZIN de la Mairie de COTONOU et M SAVY Armel du MIT déclarant respectivement ; «les demandes de cotations ne sont pas paramétrées dans l’outil » et « l’arrimage du SIGMAP au SIGFIB n’est pas pris en compte ».

Encadré : des recommandations pour une efficiente utilisation du SIGMAP

« Qu’on adapte le système aux spécificités du MIT, c’est-à-dire tenir compte des exigences de passation de la commande publique au MIT, à cause de la diversification de nos projets ; donner la main aux acteurs afin qu’ils puissent apporter des modifications au niveau du Système »

 « Revoir les paramètres de l’outil de sorte à simplifier l’enregistrement ».

 « …Renforcer les acteurs de la chaîne de passation de marchés sur « site », c’est-à-dire sur leurs lieux de travail ; organiser une séance de partage d’expériences et de connaissance entre les acteurs de la chaîne de passation de marchés formés à Ouidah sur l’utilisation du SIGMAP... »

« D’aide pour la sensibilisation d’Observateurs Indépendants comme cela se fait à Sèmè Kpodji ; de plaidoyers de Social Watch Bénin pour des formations spécifiques sur les marchés publics et de formation sur l’analyse et évaluation des offres…»

’Une autre formation à notre endroit, mais plus pratique avec les techniciens de la DNCMP sur chaque type de dossier de passation de marchés publics, du lancement de l’avis jusqu’à l’attribution du marché, nous permettrait de mieux appréhender les paramètres de l’outil pour son usage aisé’’

 

 

Agenda

Vidéo