Dans la perspective d’enraciner la démocratie participative et promouvoir la bonne gouvernance dans les départements du Borgou et de l’Alibori, Social Watch Bénin a repris cette année l’initiative de la budgétisation participative qu’il avait expérimentée avec succès en 2016 dans les communes de Ségbana et de Péréré. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Redevabilité appuyé financièrement par la coopération suisse.

Démarche de promotion de bonne gouvernance, le Budget Participatif a pour effet de promouvoir le civisme fiscal, la transparence et les mécanismes inclusifs de participation des populations à la planification du développement. Il renforce le dialogue entre les populations et les autorités locales. Ainsi, après les résultats satisfaisants de l’expérience de 2016,  les communes de Ségbana et de Péréré, zones pilotes de budgétisation participative dans les départements du Borgou et de l’Alibori, ont réitéré pour le compte de l’année 2017 le processus dans les arrondissements de Sokotindji (Ségbana) et Sontou (Péréré).

Des populations  plus rapprochées de leurs gouvernants

En effet, après une première expérience dans l’arrondissement de Guinagourou (commune de Péréré) et l’arrondissement central de Ségbana (commune de Ségbana), on peut dire sans risque de se tromper que le processus du Budget Participatif mis en œuvre grâce à l’appui de la coopération suisse a rapproché les administrés des deux communes de leurs autorités au point où d’importantes solutions ont été trouvées à des questions de développement au niveau local. A titre d’exemple, on peut citer la construction de la clôture de l’EPP Centre de Ségbana qui est devenue une réalité et dont l’appel d’offre est lancé pour le recrutement d’une entreprise. Les références dudit Appel d’Offre sont N°57/T_ST_19062/MC-SEG/CPMP/S-PRMP/CCPM/17 publié à la page 6 du journal  « La Nation » N° 6848 du 20 Octobre 2017.   

Ayant compris que la participation des populations à l’élaboration et à la gestion des budgets locaux est une nécessité de gouvernance dans les communes, autorités communales et populations des communes de Péréré et de Ségbana ont poursuivi cette année le processus de budgétisation participative dans les arrondissements de Sontou et.

Cette activité a mobilisé pendant une dizaine de jours les autorités locales, les agents techniques des mairies et les facilitateurs certifiés de Social Watch. Elle a permis aux populations des villages de ces arrondissements d’identifier les besoins, de les prioriser et de réfléchir sur les mécanismes d’accompagnement des communes dans la mise en œuvre des actions à travers la mobilisation des ressources.

Après les séances de concertation au niveau des villages et des arrondissements, il a été organisé au niveau de chaque commune un forum communal en présence de toutes les autorités communales et surtout de la population. Dans chaque commune, ce forum a permis de faire le point des besoins des populations et d’opérer avec la contribution des services techniques le choix des investissements à prévoir dans le budget communal de 2018.

A l’issue de chaque forum communal, il a été mis en place un comité de pilotage qui a pris l’engagement de travailler pour la réalisation effective des besoins retenus.

 

 

 

 

Agenda

Vidéo