Dans l’optique de remédier aux insuffisances constatées dans le secteur de l’eau dans les départements du Borgou et de l’Alibori, Social Watch Bénin, à travers le Programme Redevabilité financé par la Coopération suisse, a organisé à l’intention des acteurs communaux des départements du Borgou et de l’Alibori des ateliers méthodologiques sur le Suivi d’Impact Local Participatif (SILP). Ces ateliers se sont déroulés du 04 au 06 dans chacune des communes.

Les acteurs des services de l’eau des douze communes du Borgou et de l’Alibori  ont suivi pour une journée dans les salles de réunion des mairies desdites communes des ateliers d’information sur la méthodologie de réalisation du Suivi d’Impact Local Participatif (SILP). L’objectif de ces ateliers est de préparer vingt-deux  (22) acteurs des services de l’eau à la mise en œuvre réussie du SILP  dans leur secteur. En effet, denrée indispensable pour la satisfaction des besoins de tout être vivant, l’eau dans les communes du Borgou et de l’Alibori est d’accès  difficile aux populations pour diverses raisons. Démarche participative impliquant aussi bien les prestataires de services que les bénéficiaires, le SILP est un processus qui met les bénéficiaires des services de l’eau et les autorités politico-administratives en situation d’évaluation de la qualité des services, de suivi des ressources publiques affectées au secteur et de formulations de propositions de mesures correctives aux dysfonctionnements constatés. C’est pourquoi, au cours des ateliers, les formateurs ont mis un accent particulier sur les différentes phases du SILP notamment la réalisation des monographies à partir des outils conçus à cet effet, l’accomplissement de l’état des lieux et le traçage de ressources pour une bonne collecte d’informations. Ils ont également insisté sur les avantages que les parties prenantes peuvent tirer de cette démarche. Suite à la phase des travaux de terrain actuellement en cours d’exécution, les acteurs  des services de l’eau des douze communes du Borgou et de l’Alibori se retrouveront à la phase des ateliers d’évaluation communautaires dans chaque commune.

Il faut signaler que le Suivi d’Impact Local Participatif (SILP) 2017 fait suite au SILP 2016 effectué dans le secteur de l’éducation et dont les résultats obtenus ont été très reluisants dans les zones d’intervention du programme « Redevabilité ».

 

 

Agenda

Vidéo