Social Watch Bénin à travers son Président Gustave Assah, entouré d’autres responsables d’organisations de la Société civile, dans leur rôle de veille citoyenne, ont attiré l’attention de la population sur la ‘’non-désignation’’ des membres du Cos-Lépi par le parlement. C’est à travers une déclaration rendue publique, ce mardi 20 février 2018 à la maison de la société civile à Cotonou, que la société civile a rappelé à l’assemblée Nationale en occurrence son président, Me Adrien Houngbédji, la nécessité de désigner les membres du Parlement devant siéger au Cos-Lépi, tels qu’indiqués par la décision de la Cour constitutionnelle et le Code électoral.

Les OSC exigent la désignation et l'installation des membres du Cos-Lepi

Suivie d’une pétition en ligne la déclaration des organisations de la Société civile (Osc) a été prononcée par Social Watch Bénin avec la participation de Amnesty international Bénin, Wanep-Bénin et Changement social Bénin. Ces Osc appellent à la désignation, le plus tôt possible, des membres du Parlement devant siéger au Conseil d'orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). 

Lire l’intégralité de la déclaration ici

Afin d’éviter au Bénin de faire face à cette situation, les Osc aux termes de la déclaration ont lancé une pétition pour la collecte de signatures afin de démontrer tant au pouvoir législatif qu'au pouvoir exécutif, l’appel populaire à se conformer au Code électoral et à la décision de la Cour constitutionnelle.

Signez et faites signer la pétition ici

Les médias en parlent. La revue de presse ici

Le reportage de Canal 3

 

Agenda

Vidéo